nanowrimo agent secret thriller

Il s’élança dans le vide. Le vent lui fouettait le visage et le froid engourdissait ses joues, mais il gardait son objectif en tête. Pour entrer dans le bâtiment, il devait viser le toit alors qu’il dégringolait à plus de 250 km/h.

Pour ne pas être repéré, il lui faudrait ouvrir son parachute aussi tard que possible. D’après les drones de surveillance, il ne devrait y avoir aucun garde à cette heure. Seule la Lune l’accompagna durant sa descente.

Les derniers nuages disparurent et les lumières de la ville surgirent. Les gratte-ciel du quartier des finances, son objectif. Au loin, on pouvait voir les rues géométriques des quartiers résidentiels de la petite bourgeoisie locale.

3… 2… 1… il tira sur la poignée et son parachute s’ouvrit dans un claquement sinistre qui lui fit penser à celui de la cape de Batman. Tel le Chevalier noir, il allait fondre sur le toit, pénétrer dans le bâtiment et dérober les documents. Telle était sa mission.

Dès que son pied toucha le sol, il coupa les liens et le parachute disparut dans la nuit, poussé par le vent soutenu des hauteurs de la ville. L’agent sortit quelques outils et entreprit d’ouvrir la porte qui menait aux escaliers.

En 3 secondes, la serrure céda. Les marches défilèrent rapidement. Plus que 7 étages pour atteindre le bureau du chef de la cybersécurité. Le système était parfaitement protégé contre les piratages, mais il restait toujours quelques faiblesses matérielles : les ports USB.

Mes textes sont faits à partir d’un tirage de story cube

tirage 30 story cube nanowrimo
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *