Le dragon de Saint-Georges

Après la légende de la Vouivre, il est temps de parler d’une autre créature légendaire : le dragon de Saint-Georges.

Le drapeau de l’Angleterre est aujourd’hui la croix de Saint-Georges, mais qui est-il et qu’a-t-il fait pour être une véritable rock star ? Saint-Georges est né en Turquie au IVe siècle. Chevalier du Christ, il parcourt l’Europe sur son cheval blanc.

Bien des années auparavant, en Lydie, une région de l’actuelle Turquie, naît un dragon épouvantable. Sa peau dure comme la roche a l’aspect de celle d’un crocodile. Des écailles vertes et luisantes accompagnent un souffle putride capable de faire pourrir les récoltes et empoisonner l’eau.

Le dragon a un appétit incroyable et dévore les habitants d’un puissant royaume. Le roi dut intervenir pour calmer son peuple et négocia avec le dragon. Dorénavant, ils lui donneront deux brebis par jour pour son repas.

Peu après, les brebis vinrent à manquer et le dragon commença à dévorer un enfant par jour. Les habitants étaient terrifiés à l’idée que leur récolte pourrisse et qu’ils meurent tous de faim, aussi laissèrent-ils le dragon manger leurs enfants.

Bientôt, il ne resta plus qu’une seule jeune fille dans le royaume : la fille du roi, Alcyone. Au matin suivant, elle se retrouva attachée à un piquet en attendant d’être dévorée par le gigantesque dragon. Soudain, un bruit de sabot résonna dans la plaine.

Un cheval blanc, surmonté d’un guerrier en armure, surgit aux côtés de la fillette qui expliqua son triste sort. Saint-Georges ne put laisser faire et décida d’affronter la créature, uniquement armé de sa lance et avec l’aide de son compagnon à quatre pattes.

Le souffle du dragon fit vaciller le chevalier, mais il tint bon. À travers la fumée et la poussière, il frappait sans voir. Après des heures de combat sans relâche, il entendit un hurlement et sentit une résistance au bout de sa lance.

Lorsque la poussière retomba, il vit sa lame plantée à la base du crâne de la créature qui s’effondra, morte. Ainsi Saint-Georges entra dans l’histoire comme le pourfendeur de dragon.

Voir mes livres

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *