Hugin Munin mythologie viking mjollnir

Odin, le père de toutes choses, possède deux corbeaux : Hugin et Munin. Il les a taillés dans du bois et, avec l’aide de ses frères Vili et Vé, leur a donné vie. Hugin et Munin lui obéissent et lui resteront fidèles toute sa vie durant. Ils parcourent les neuf royaumes et font un rapport quotidien à Odin.

Hugin signifie « pensée » et Munin, « mémoire ». Dans une strophe du poème Scaldique Grimnismal, Odin dira : « Je crains pour Hugin qu’il ne revienne pas ; mais je crains encore plus pour Munin ». En d’autre terme, ne plus arrivé à penser est dramatique, mais ne plus avoir de mémoire est bien pire pour Odin.

À de nombreuses reprises, ils rapporteront des informations précieuses à Odin, comme lors de la première guerre du monde, celle contre les Vanes. À l’inverse, on peut s’étonner du peu d’aide qu’ils fournissent lors du vol des pommes d’Idunn par Loki, mais sans doute que Hugin et Munin étaient trop occupé par la Ragnarök, tout comme leur maître.

Leurs apparitions dans la mythologie auront un grand impact sur les populations nordiques qui attribueront des pouvoirs particuliers aux corbeaux. Leurs liens avec le monde magique en fait des parfaits psychopompes, les conducteurs des âmes des morts qui accompagnent les Valkyries après les batailles.

La mythologie nordique est cours de rédaction, en attendant, pourquoi ne pas faire un tour du côté de la Grèce antique ?

L’histoire de la mythologie grecque

Disponible chez Amazon et à la librairie des Jeunes Pousses (librairie indépendante)

Cliquez ici pour retrouver tous mes articles sur la mythologie grecque.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *