skidbladnir mythologie nordique

Dans la dernière publication sur l’épée magique de Freyr, j’ai parlé de Skidbladnir. Il s’agit de l’un des artefacts magiques les plus puissants de la mythologie nordique. C’est un navire de guerre qui tient dans la poche. Impossible ? Pas avec les nains de Nidavelir.

C’est encore Loki qui est au centre de cette incroyable histoire. Tout commence par le dieu de la fourberie qui fait une blague à Sif, la femme de Thor. Pendant la nuit, il a réussi à couper les cheveux de la déesse et au matin, la colère du dieu de la foudre s’abat sur Loki.

Pour éviter de mourir sous les coups de Thor, Loki propose d’aller voir les nains pour qu’ils préparent une chevelure d’or pour la déesse (la première perruque ?). Il va voir les fils d’Ivaldi, les meilleurs artisans nains et leur lancera le défi de fabriquer les trois plus fabuleux objets pour les dieux.

Il ira ensuite défier Brock et Eitri, d’autres forgerons de renoms de faire mieux que les fils d’Ivaldi. Eitri, sentant le coup fourré, demanda la tête de Loki en cas de victoire. Loki accepta et s’évertua à perturber le travail d’Ivaldi et de son frère. Il réussit en se transformant en mouche pour gêner les yeux des forgerons qui ne purent maintenir correctement la température du fourneau.

Loki se retrouva donc au final avec 6 objets, dont le fameux Skidbladnir, un bateau qui a toujours le bon vent dès que sa voile est dépliée. Il peut aussi être replié sur lui-même jusqu’à tenir dans un poche.

C’est aussi à ce moment que fut créé Mjollnir, le marteau de Thor, Gullinbursti, un sanglier d’or qui court sur terre et mer plus vite qu’un cheval, ou encore Draupnir, un bracelet d’or qui se duplique à l’infini.

La mythologie nordique est cours de rédaction, en attendant, pourquoi ne pas faire un tour du côté de la Grèce antique ?

L’histoire de la mythologie grecque

Disponible chez Amazon et à la librairie des Jeunes Pousses (librairie indépendante)

Cliquez ici pour retrouver tous mes articles sur la mythologie grecque.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *