légende vouivre marais

Après avoir parlé d’Ouranos, d’Odin ou d’Yggdrasil, je débute une nouvelle série sur les créatures légendaires. Bientôt, dragons, elfes et démons n’auront plus de secrets pour vous.

Connaissez-vous la Vouivre ? Il s’agit d’une créature à l’apparence reptilienne, originaire de l’est de la France, en Franche-Comté. Son nom est formé à partir du terme latin Vipera, le serpent. Selon la légende, elle aurait fait de nombreuses victimes.

Elle aime l’humidité et vit dans les marais et les zones ténébreuses. Son corps de plusieurs mètres possède des ailes de chauves-souris, parfois des écailles, voire un nuage de flammes ardentes qui l’entoure.

Il existerait plusieurs sous-espèces de vouivre, chacun avec ses petites particularités, mais elles ont toutes un point comme, l’escarboucle.

Non, il ne s’agit pas d’un objet sorti de Harry Potter, mais d’une pierre qu’elles ont fiché dans le front. Liée à ses pouvoirs, la Vouivre est obligée de la retirer pour pénétrer dans de l’eau. Les légendes parlant de Vouivre sont souvent situées proches d’une grotte ou d’un petit lac.

Comme on peut s’en douter, retirer l’escarboucle expose la Vouivre à une attaque. Pour éviter qu’on la lui vole, elle la cache à l’abri des regards. À ce moment, elle se transforme en une jeune femme d’une extraordinaire beauté.

Sa beauté n’a alors d’égal que la violence dont elle pourrait faire preuve si quelqu’un tentait de lui dérober son précieux bijou, et ce ne sont pas les armes qui lui manquent. Lesquelles ?

Une Vouivre possède des dents acérées, des griffes longues et tranchantes et pour celles qui maîtrisent le feu, un souffle brûlant qui transforme n’importe quelle matière en un tas de cendres fumantes.

La mythologie nordique est cours de rédaction, en attendant, pourquoi ne pas faire un tour du côté de la Grèce antique ?

L’histoire de la mythologie grecque

Disponible chez Amazon et à la librairie des Jeunes Pousses (librairie indépendante)

Cliquez ici pour retrouver tous mes articles sur la mythologie grecque.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *