Quittons quelques instants Odin, le dragon de Saint-Georges ou Ouranos pour aller tout à l’est, au Japon et son folklore méconnu chez nous. Il regorge de Yôkai, des créatures surnaturelles proches des fantômes et autres apparitions que nous avons en occident. Vous aimez les bébés ? Voici Aburaakago.

Tout commence dans un petit village du Japon médiéval où un scandale éclate : quelqu’un vole l’huile des lampes. On accuse d’abord le marchand d’huile du village voisin qui profiterait des larcins pour pouvoir vendre plus d’huile.

Un soir, une jeune femme et son bébé arrivent chez le chef du village pour demander l’hospitalité pour la nuit. En pleine nuit, le nourrisson se releva sans que personne ne l’entende. Il marcha doucement sur le parquet qui grinçait.

Lentement, l’enfant s’approcha de la lampe à huile qui crachait ses dernières lueurs. La mèche rougeoyait de chaleur alors qu’il posa ses mains de part et d’autre du petit réservoir en céramique bleue.

Il but l’huile jusqu’à la dernière goutte avant de se recoucher, blotti contre sa mère. Le lendemain, ils reprirent la route après avoir remercié le chef du village de leur avoir offert un toit. Sur le chemin, épuisée, la femme posa son bébé sur le sol, mais la…

Il rebondit avant de retomber beaucoup plus loin. Elle comprit qu’il était possédé par un Yôkai. Poussé par une énergie surnaturelle, il dévala la pente et rebondit sur chaque aspérité jusqu’à disparaître à jamais de la vue de sa mère.

Depuis ce jour, le bébé fut surnommé « Aburanameakago » le poupon lécheur d’huile. Son histoire donna naissance au Yôkai « Aburaakago », le poupon d’huile, qui rentrait chez les gens sous forme de flammèche pour boire l’huile des lampes.

Voir mes livres

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *